COLORI, c’est parti !

Nous y voilà ! COLORI c’est parti.

Laissez-moi vous raconter comment j’en suis arrivée là, d’où vient ce projet, COLORI.

Il était une fois l'enfant

Tout a commencé en 2005, il y a 12 ans. Formée sur Windows 3.1 et utilisatrice effrénée de MSN, j’étais alors bien versée dans les sujets ‘informatiques’ et à l'affût des 'fulgurances' d’Internet depuis mon modem 56k.

Là, comme si la nature souhaitait combler mes aspirations geek, elle mit sur mon chemin l'informaticien en devenir Nico, qui allait devenir mon mari quelques années plus tard.

Je passe en accéléré quelques années de bonheur conjugal avec mon ingénieur informaticien chéri pour arriver en 2014.

Là encore, la nature frappa et nous mit une claque dont on ne s’est toujours pas remise : Jules, 3,8kgs, 54 cm. Que de la chair, pas un seul pixel visible.

Il fallut admettre que cette invention étonnante fut de loin la plus enthousiasmante des créatures que nous connaissions.

Il fallut aussi admettre que nous ne comprenions rien à son fonctionnement et que notre bonne volonté nous paraissait bien légère devant ce défi incroyable que représente l’éducation d’un enfant.

Devant les milliers d’options éducatives qu’offrent votre mère, votre belle-mère, la voisine et le reste de la planète, nous avions à coeur de choisir la meilleure.

Alors nous nous sommes mis à lire. Beaucoup. Beaucoup.

Et quand on parle d’éducation et de lecture, un jour ou l’autre, on tombe sur Maria Montessori.

Maria Montessori et les périodes sensibles

Et nous avons trouvé que c’était vraiment une chouette personne et qu’elle racontait des choses très sensées.

 Maria Montessori (1870 - 1952). Une des premières femmes diplômées de médecine en Italie et l'une des plus grandes pédagogues de notre temps.  "We especially need imagination in science. It is not all mathematics, nor all logic, but it is somewhat beauty and poetry.

Maria Montessori (1870 - 1952).
Une des premières femmes diplômées de médecine en Italie et l'une des plus grandes pédagogues de notre temps.
"We especially need imagination in science. It is not all mathematics, nor all logic, but it is somewhat beauty and poetry.

Par exemple, Maria écrit que l’enfant traverse plusieurs périodes sensibles durant lesquelles il est enclin à l’apprentissage de tel ou tel sujet. Ainsi, avant 6 ans, l’enfant traverse, entre autres, la période sensible du langage. Cette période est clé pour enrichir le vocabulaire, apprendre une nouvelle langue ou développer la maîtrise de la langue maternelle. Sachant que chaque enfant évolue à un rythme qui lui est propre. Certains enfants marchent à 10 mois, d’autres à 18.  Le rôle de l’éducateur est d’accompagner ce rythme naturel, et non de lui imposer une cadence préconçue, qui altérerait l’apprentissage.

Elle considérait également que l’enfant est plus motivé lorsqu’il choisit son activité (moi aussi d’ailleurs Maria), et que cette motivation intrinsèque produit des résultats bien plus intéressants en terme d’apprentissages, que le gavage forcé qu’on observait alors et que l’on voit encore trop, dans la plupart des écoles.

La bienveillance faisait aussi partie des conditions d’apprentissage qu’elle préconisait. Car l’enfant stressé et vilipendé au moindre battement de cil apprend moins bien. Là encore, c’est vrai chez l’enfant mais aussi chez l’adulte.

Elle démontra également que l’enfant qui développe son autonomie, développe par la même occasion ses capacités cognitives. Par exemple, lorsqu’on invite un tout petit enfant à se laver les mains seul, il lui faut beaucoup, beaucoup de concentration : pour anticiper les étapes de ce lavage,  attraper le savon qui glisse, parvenir à ouvrir le robinet, se laver les mains et refermer le robinet. Plutôt que d’intervenir pour qu’on en finisse avec ce lavage de mains, il est crucial de laisser l’enfant faire seul. Ne faire preuve que d’une présence bienveillante, et permettre à tout prix le travail cérébral colossal qu’il entreprend pour se laver les mains et qui lui sera tellement utile pour apprendre à lire, écrire, compter… et coder.

 

Apprendre à coder à 3 ans ?

Comme on l’a dit, l’enfant, avant 6 ans traverse, la période sensible du langage. Une période durant laquelle son esprit absorbe les langues qui l’entourent.

Or qu'est-ce que le code, si ce n'est un langage ?

Sensibles à ces sujets, Nicolas et moi nous sommes demandés comment apprendre à Jules ce langage qui dorénavant gouverne toutes nos vies. Et qui pourrait bientôt gouverner les hommes, à en croire les prédictions des visionnaires tels qu’Elon Musk, Laurent Alexandre ou Yuval  Harari.

Je suis sérieuse, je crois que nous mettons vraiment le doigt sur quelque chose de crucial pour nos enfants.

Comment leur donner les clefs pour comprendre le monde qui les entoure ? Comment ne pas en faire de simples consommateurs de technologie, passifs devant l’écran voire accro à ce dernier.

Nous savons qu’ils pourront choisir des métiers qui n’existent pas encore, et que les métiers d’aujourd’hui auront une composante technologique très forte. De quels moyens disposons-nous pour les préparer à être des citoyens qui peuvent agir positivement sur ce monde qui se dématérialise ?

Je crois qu’apprendre à coder est un début de solution.

Je crois que leur donner une culture technologique en est une autre.

Fervente admiratrice de Maria Montessori, je crois que nous aurions tout intérêt à étendre sa pédagogie à ces nouvelles matières : le code, la technologie et l’informatique..

Et donc j’ai commencé à chercher cette approche, qui permettrait d’initier mon fils à la technologie avant 6 ans, sans écran, et dans l’esprit de Maria Montessori.

 

COLORI, Code & Logique façon Montessori

C’est de là qu’est né COLORI : Code & Logique façon Montessori.

 
Colori-logo
 

Mon idée était d’identifier ou d’inventer des activités qui permettent à nos enfants d’entrer dans l'algorithmie, la logique booléene, la pensée binaire… et d’enrichir leur culture technologique avant 6 ans et sans écran.

Avoir une idée c’est bien, mon fils Jules semble en être un très bon client, merci pour son indulgence face à mes tâtonnements, mais mon défi était alors de tester cela sur d’autres enfants et vérifier que d’autres parents partageaient ces constats.

  Cubetto de Primotoys

Cubetto de Primotoys

J’ai eu la chance de rencontrer Frédéric Bardeau, fondateur de Simplon, qui m’a invitée à organiser un atelier avec d’autres enfants dans le fablab Simplon du 20ème. Un deuxième atelier a suivi la semaine suivante, chez moi cette fois-ci !

Près de 16 enfants se sont prêtés au jeu. Outre ce KPI foufou, ce moment fut très riche. Les enfants étaient captivés. J’avais très peur que l’âge soit un frein, mais pas du tout. Je crois franchement qu’ils ont passé un excellent moment.

D’ailleurs, je leur ai demandé, est-ce que c’était “NUL” ou “SUPER” et ils m’ont tous répondu en choeur que c’était “SUPPPPPER”.

Quel bonheur !

Concrètement, les activités que je propose aujourd’hui sont :

  • Cubetto : un Robot que l’enfant programme depuis une tablette en bois à l’aide de blocs d’instructions. Le robot évolue ainsi sur une carte en tissu posée sur le sol, à travers laquelle il lui arrive des tas d’aventures.
  • Cartes classifiées Montessori : Le vocabulaire de la technologie est très riche. Inspirée des cartes classifiées de Montessori, j’ai réalisé des cartes dédiées à la technologie et à l'informatique.
  • Lecture d'histoires pour enfants : j’écris des contes pour enfants sur ces sujets, le tout premier "Bobotte le robot" est en cours d’illustration par Auraline Mary!
  •   Cartes classifiées Montessori sur l'informatique

    Cartes classifiées Montessori sur l'informatique

      Extrait du conte Bobotte le robot actuellement en cours d'illustration par Auraline Mary

    Extrait du conte Bobotte le robot actuellement en cours d'illustration par Auraline Mary

    Beaucoup d’autres activités sont en cours de préparation, dont plusieurs en collaboration avec Learning Beautiful, une startup incubée au MIT, qui fabrique actuellement du matériel Montessori magnifique, pour apprendre la logique binaire, l'algorithmie, la représentation par pixel, etc.. 

    Exemple de matériel Learning Beautiful proposé bientôt par COLORI :

      Learning Beautiful Pixels Board - Courtesy of Kimberly Smith

    Learning Beautiful Pixels Board - Courtesy of Kimberly Smith

      Learning Beautiful Pixels Board - Courtesy of Kimberly Smith

    Learning Beautiful Pixels Board - Courtesy of Kimberly Smith

      Learning Beautiful Binary Tower - Courtesy of Kimberly Smith

    Learning Beautiful Binary Tower - Courtesy of Kimberly Smith

      Learning Beautiful Binary Tower - Courtesy of Kimberly Smith

    Learning Beautiful Binary Tower - Courtesy of Kimberly Smith

     

    C’est parti pour 10 semaines d’expérimentation !

    Jusqu’à la fin de l’année, je vais donc multiplier les ateliers gratuits dans différents lieux pour :

  • Construire une communauté et une équipe autour de cette idée. Je ne suis pas la seule à trouver cette idée bonne et à vouloir son développement. Et concrètement, je vais avoir besoin de m'entourer de personnes qui ont envie de contribuer à ce projet.

  • *** Et au fait, d'ailleurs, vous ai-je dit que je cherche un(e) cofondatrice / cofondateur ? ***

  • Observer, apprendre et comprendre: tout cela est très nouveau, il est nécessaire de prendre du temps pour mettre à l’épreuve ce concept et les différentes activités imaginées.

  • Trouver un modèle économique. J’ai décidé de vivre de cette activité et j’observe que les ateliers attirent de nombreux enfants. Mais encore faut-il trouver un modèle viable et déployer l’approche auprès du plus d’enfants possible. À ce stade, je ne suis pas sûre du modèle à adopter mais je veux absolument conserver une part de gratuité , pour les enfants dont les parents ne pourront pas payer ce type d’activité. Soit au sein des écoles publiques, soit d’une autre manière, à déterminer.
  • À vous !

    Tout ça pour dire, que dorénavant, j’ai besoin de vous, qui que vous soyez :

  • Éducateurs, professeurs , chercheurs: cette approche vous interpelle, vous identifiez des axes d'amélioration, vous aimeriez développer avec moi le programme pédagogique voire tenter l'aventure avec moi (ou juste me montrer votre pouce levé). Je suis à votre disposition.

  • Parents : venez avec votre enfant aux ateliers, pour vous inscrire, c’est gratuit, et c'est ici.

  • Bénévoles: vous travaillez dans le milieu de la petite enfance et souhaitez contribuer au projet ? Vos compétences en animation d’atelier, pédagogie, photographie, vidéo,... me seront précieuses. Contactez-moi !

  • Écoles maternelles publiques ou privées : Ces activités sont totalement adaptées pour être proposées sur le temps scolaire ou périscolaire. N’hésitez pas à nous demander une intervention gratuite !

  • Lieux : vous pouvez accueillir des ateliers COLORI dans votre lieu ? Merveilleux ! Appelons-nous ?

  • Editeurs : Le livre Bobotte attend son heure de gloire. Les enfants qui le connaissent déjà l’adorent, qu’attendons-nous pour le diffuser aux autres ?

  • Riches investisseurs : vous ne savez que faire de tout de cet argent, ou vous avez une idée de modèle économique percutant, rencontrons-nous !

  • Tout le monde : vous connaissez la légende du colibri ? Elle raconte que chaque personne peut contribuer. Me concernant, un like, un tweet, un sourire derrière votre écran, là maintenant, m’envoient des ondes positives et me permettent d’avancer. Je compte sur vous !
  • Merci !

     

    Me contacter : amelia@colori-montessori.com - 06 22 18 54 95.